You are here

1. Apprendre à manger sainement 
Brocolis, soupe, poisson… Vos kids disent beurk ? Pour les aider à apprécier tous les aliments, cuisinez-les avec eux. Ils ont beaucoup plus envie de manger ce qu’ils ont préparé. C’est le moyen le plus ludique de les faire goûter à tout. 

2. Transmettre des recettes familiales
La blanquette de Taty Lucienne, le boding de Mammy, le gâteau au chocolat inratable… Toutes ces précieuses recettes de famille, il faut les transmettre aux nouvelles générations. Expliquez à votre enfant qu’il possède un trésor qu’il pourra léguer à son tour plus tard à ses enfants. Succès garanti !

3. Lui donner confiance en lui  
« C’est MOI qui l’ait fait ! ». Votre enfant sera tellement fier d’avoir réussi un plat, qu’il se sentira valorisé et toujours plus sûr de lui.  C’est une jolie façon de lui apprendre l’autonomie. Il découvrira les joies des essais, des échecs mais aussi des réussites.

4. Développer le vocabulaire et le calcul 
Un cul de poule, un chinois, une araignée… Autant de mots rigolos que l’enfant maîtrisera très vite. Il apprendra aussi à calculer en s’amusant. « Qu’est-ce qui est plus grand : un tiers ou un quart de tarte ? » Il découvrira des phénomènes physiques ou chimiques : un liquide peut devenir solide à la cuisson ! Mille choses qui vont l’éveiller au maximum.

5. Le sensibiliser à l’écologie
Lui expliquer pourquoi on ne mange pas de fraises en hiver ou de mandarines en été le sensibilisera à l’importance des saisons. Profitez aussi de ce moment pour lui apprendre à ne pas gaspiller, à recycler, à composter… Cela fera de lui un futur citoyen écoresponsable.

6. Partager un moment de complicité
Pendant qu’on cuisine, on papote, on se confie… C’est un moment particulièrement privilégié pour se rapprocher de votre petit ou moins petit. Il adorera tout ce temps que vous lui consacrez.

 

Encore plus facile avec quelques astuces !
Demandez-lui de l’aide de manière implicite
« Tu veux bien me montrer comment on casse un œuf ? », « Quel plat on choisit pour présenter le gâteau ? »… Une demande d’aide bien camouflée ! Votre enfant aura envie de participer, alors qu’autrement il pourrait avoir instinctivement envie de vous envoyer balader. 

Armez-vous de patience
Une assiette qui se casse, un mur éclaboussé, le plan de travail explosé… Peu importe ! Ces quelques ratés du début ne sont pas bien graves. Lâchez prise et laissez le accomplir certaines tâches seul. C’est important pour son estime de lui-même. Et puis, cela doit rester un moment de complicité, pas de conflit.

Demandez-lui ce qu’il veut cuisiner
« Alors, qu’est-ce que tu nous prépares de bon aujourd’hui ? ». Utilisez un livre de recettes pour enfants et laissez-le choisir ce qui lui fait envie. Cela le valorisera et le motivera encore plus. 

Déterminez le planning 
Montrez-lui que, malgré tout votre boulot, vous n’hésitez pas à lui consacrer du temps. Vous pouvez même instaurer une routine (cela rassure les enfants et ils adorent ça !). Par exemple,  cuisiner ensemble tel ou tel jour de la semaine.